La clé de répartition de la manne européenne destinée à rénover les bâtiments scolaires est "indicative", a affirmé jeudi le ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Frédéric Daerden, qui ne parle plus que de 240 millions d'euros au lieu de 300; la qualité des dossiers sera déterminante, a-t-il laissé entendre.Une guerre des chiffres oppose depuis plusieurs semaines l'enseignement catholique (SeGEC) aux réseaux d'enseignement officiel sur la répartition des quelque 300 millions d'euros que la FWB toucherait du plan de relance européen pour la rénovation (énergétique) de ses bâtiments scolaires. Sur le plateau de Jeudi en prime (RTBF), M. Daerden n'a pas confirmé ce chiffre de 300 millions. "Ca va être un peu ajusté, ça va être - je vais dire - 230, 240 millions", a-t-il glissé. La volonté du ministre était d'allouer 58,5% du montant au réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE, ex-Communauté française), dont les bâtiments ont particulièrement pâti d'un sous-investissement chronique ces dernières décennies. Le reste, soit 41,5%, serait partagé entre le réseau officiel subventionné (écoles communales et provinciales) et l'enseignement libre, confessionnel et non confessionnel. Mais le SeGEC juge sa part potentielle trop faible au regard du nombre d'élèves qu'il scolarise et défend une autre clé de répartition. Le ministre a évoqué deux modifications potentielles. "On me dit qu'il y a l'une ou l'autre coquille dans la règle de calcul qui est basée sur les dotations actuelles données pour les investissements, je vais ajuster pour que cette règle soit irréprochable". Plus important, dit-il, "la clé doit être indicative". "On doit être crédible vis-à-vis de l'Europe, faire en sorte de ne perdre aucun euro, c'est-à-dire avoir des dossiers qualitatifs et qui répondent aux critères. Donc il y aura des vases communicants". Le ministre a reconnu qu'il pourrait y avoir plus d'argent pour l'enseignement catholique s'il dépose des dossiers considérés comme plus adaptés, plus qualitatifs que ceux rentrés par WBE. La décision sera prise par l'ensemble du gouvernement PS-MR-Ecolo. (Belga)