La Gantoise, le Léopold, Louvain et l'Orée, dans l'ordre, sont les quatre leaders de la Belgian Men Hockey League après la 2e journée de compétition de dimanche. Le Waterloo Ducks a quant à lui vu son match contre le Braxgata remis à la suite d'un test positif au Covid-19 d'un joueur anversois. Suivant le protocole établi par la fédération belge de hockey (ARBH), le Braxgata est également contraint de reporter son derby de dimanche prochain contre l'Herakles. La Gantoise de Pascal Kina, victorieuse 1-11 vendredi à Rocourt, a fait mordre la poussière au Dragons, qui a pourtant mené 2-0 (Cédric Charlier et Lucas Martinez) avant de voir les Gantois revenir au score via Alexandre de Paeuw et Emile Esquelin. Antoine Kina et Etienne Tynevez ont fait pencher la balance côté gantois dans les 3 dernières minutes de la rencontre. Le Léopold, champion en titre d'avant l'annulation du défunt championnat, a lui aussi confirmé sa bonne entrée en matière. Tom Boon et Max Plennevaux, tous deux buteurs à 2 reprises, ont défait leurs voisins du Racing de Bruxelles 0-4 au Vivier d'Oie, tandis que Louvain, tombeur 1-3 du Dragons vendredi en ouverture, n'a eu aucune peine à se défaire de Namur (2-5). Dernière équipe à ne pas avoir lâché un point après deux journées, l'Orée est allée s'imposer 1-2 à l'Herakles. Derrière ce quatuor à 6 points, le Daring, qui a battu l'Old Club 2-0, suit à 2 unités. Racing et Waterloo Ducks (un match de moins) comptent 3 points et sont poursuivis par trois équipes à 1 point : le Braxgata (un match de moins), l'Antwerp et le Beerschot qui se sont quittés dos à dos dimanche (2-2). L'Herakles, le Dragons, Namur et l'Old Club n'ont pas encore ouvert leur compteur avant la 3e journée, programmé le samedi 19 septembre et dont les têtes d'affiche seront assurément Léopold-Waterloo Ducks et Gantoise-Racing. (Belga)