L'Allemagne va envoyer mercredi une équipe médicale de 26 personnes et 50 appareils respiratoires au Portugal, pays actuellement le plus frappé au monde par la pandémie, a annoncé lundi le ministère allemand de la Défense.Huit médecins et du personnel soignant qualifié feront partie de cette équipe. Quelque 150 appareils de perfusion et 150 lits médicaux seront également acheminés à Lisbonne, selon un communiqué. "Nous aidons nos amis au Portugal qui se trouvent dans une situation particulièrement dramatique", a commenté la ministre de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer. "Le coronavirus nous met tous face à des défis, le système de santé allemand est considérablement sous pression mais nous sommes convaincus que particulièrement en ce moment, la solidarité en Europe est indispensable", a ajouté la ministre conservatrice. L'acheminement de cette aide intervient à la suite d'une demande de la ministre portugaise de la Santé, Marta Temido, a précisé le ministère allemand. Berlin avait déjà apporté de l'aide à l'Italie, la France et la République tchèque durant la première "vague" de contaminations au printemps dernier en accueillant par exemple des patients dans certains hôpitaux du pays. Hors micro-Etats, le Portugal est depuis plusieurs jours le pays au monde le plus durement frappé par l'épidémie de coronavirus, en nombre de décès et de nouveaux cas par rapport à sa population de quelque 10 millions d'habitants. Selon le Premier ministre Antonio Costa, les hôpitaux du pays sont soumis à une pression "gigantesque". La semaine dernière, un hôpital de la banlieue de Lisbonne a dû transférer à la hâte une centaine de patients en raison d'un problème dans son réseau de distribution d'oxygène. L'affluence aux urgences de l'hôpital Santa Maria, le plus important de la capitale portugaise, a alors atteint un niveau jamais vu, provoquant des accumulations d'ambulances obligées de faire la queue avant que les malades qu'elles transportaient ne puissent être admis, après des heures d'attente. Selon le rapport de la Direction générale de la santé lundi, le Portugal a enregistré 275 nouveaux décès du Covid-19 en 24 heures. Cela porte le bilan total depuis le début de la pandémie à près de 13.000 morts, dont plus de 5.500 sur le seul mois de janvier. En dépit d'une baisse de nouveaux cas quotidiens enregistrée depuis le record atteint jeudi dernier, avec 16.432 contagions, le nombre de personnes hospitalisées a de nouveau augmenté lundi, avec 6.869 malades dont 856 étaient pris en charge par des unités de soins intensifs. (Belga)