Le président américain Joe Biden a accordé un statut de protection temporaire à des dizaines de milliers de Vénézuéliens présents aux Etats-Unis, a indiqué lundi un haut responsable américain.Ce "statut de protection temporaire" (TPS), qui protège d'une expulsion et octroie un droit de travail, pourrait concerner au total plus de 300.000 Vénézuéliens, a-t-on précisé de même source. Cette décision était une promesse de campagne du candidat démocrate, qui avait déploré l'attitude de Donald Trump sur ce dossier. "Les Vénézuéliens n'ont aucune garantie de sécurité s'ils rentrent chez eux", a indiqué ce responsable américain. Cette protection spéciale ne s'appliquera qu'aux personnes présentes sur le territoire américain le 8 mars 2021. "Si vous arrivez demain, ou après, vous ne pourrez pas en bénéficier", a mis en garde ce responsable. Malgré sa ligne dure contre Nicolas Maduro, Donald Trump a toujours refusé d'étendre ce statut aux Vénézuéliens, en raison de sa politique anti-immigration. Comme Donald Trump avant lui, Joe Biden considère l'opposant Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela et ne reconnaît pas Nicolas Maduro comme président légitime. Depuis trois ans, les Etats-Unis ont multiplié les pressions diplomatiques et les sanctions économiques pour chasser ce dernier du pouvoir. Sans succès. (Belga)