Joe Biden va nommer au poste influent de représentant au Commerce (USTR) Katherine Tai, une avocate spécialiste des questions de libre-échange et de la Chine, rapportent mercredi des journaux américains.Cette Américaine d'origine asiatique, qui parle le mandarin couramment, a notamment travaillé de 2007 à 2014 au bureau du représentant américain au Commerce, où elle a défendu les Etats-Unis devant l'OMC pour les désaccords face à la Chine. Selon ses soutiens, Katherine Tai "possède une expertise qui peut aider les États-Unis à affronter Pékin sur des questions telles que le travail forcé et les droits de propriété intellectuelle tout en préservant une relation commerciale efficace entre les deux plus grandes économies du monde", détaille le site Politico. Katherine Tai "a joué un rôle clé dans l'élaboration du nouvel accord de libre-échange nord-américain", relève le New York Times. C'est elle qui sera chargée de restaurer les relations commerciales sino-américaines, mises à mal par les deux années de guerre commerciale menée par Donald Trump. Sur le fond, son successeur Joe Biden ne devrait pas changer de politique, il a l'intention de rester ferme sur le commerce, mais en faisant front commun avec ses alliés historiques tels que l'Union européenne. Si sa nomination de Katherine Tai, diplomée des prestigieuses universités de Yale et Harvard, est officialisée par le futur président, elle devra ensuite être confirmée par le Sénat. Elle remplacera Robert Lighthizer. (Belga)