Sören Kragh Andersen a terminé 2e du Binckbank Tour samedi à Grammont, où le Danois, 4e de la dernière étape, a pris la 2e place du classement final à 8 secondes du vainqueur Mathieu van der Poel. Le Néerlandais l'a emporté après avoir attaqué à 50 km de l'arrivée. "Mathieu était simplement le plus fort aujourd'hui", reconnaît Sören Kragh Andersen. "Je n'ai jamais roulé en tête et suis finalement satisfait de ma deuxième place. Lorsque van der Poel a placé son attaque, nous n'avons pas paniqué. L'objectif était d'attendre jusqu'au dernier tour. On a même gagné en confiance en entendant que Mathieu se retrouvait seul en tête à 50 kilomètres de l'arrivée. Mais ce qu'il a sorti de ses jambes ensuite fut exceptionnel. Tu ne peux pas prédire un tel déroulement de course", ajoute le Danois, vainqueur du chrono de Riemst vendredi. Sören Kragh Andersen s'est lancé à la poursuite de van der Poel avec Stefan Küng, Oliver Naesen et Sonny Colbrelli, sans parvenir à revenir sur le champion des Pays-Bas. "Nous avons travaillé très dur. Naesen et Colbrelli se sont un peu économisés en vue de la victoire d'étape, mais Küng et moi avons tout donné. C'est donc beau de la part de Mathieu d'avoir pu aller au bout. Tout le crédit en revient à Mathieu. La deuxième place était le maximum que je pouvais espérer cette semaine". (Belga)