La loi martiale a été décrétée lundi dans plusieurs quartiers de Mandalay, la seconde ville de Birmanie, à la suite des manifestations contre le coup d'Etat militaire, ont annoncé les autorités locale, dans une déclaration officielle.Les manifestations et les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits et un couvre-feu est instauré de 20H00 à 04H00 locales, précise la déclaration. (Belga)