Le syndicat chrétien flamand ACV Puls appelle dimanche le personnel de Mega World, repreneur des magasins Blokker en Belgique à garder portes closes lundi. Les gérants sont en outre appelés à ne rien verser à l'entreprise-mère, envers laquelle le syndicat est particulièrement méfiant en raison de soupçons de fraude qui pèsent sur le repreneur néerlandais. Les salaires du mois d'octobre pourraient ne pas être payés, selon Marc Jacobs, d'ACV Puls.D'après le syndicat, la direction a laissé entendre qu'un conseil d'entreprise se tiendrait vendredi prochain, au cours duquel la situation financière de l'entreprise sera éclaircie. Toujours selon les représentants du personnel, un juge du tribunal de l'entreprise a été désigné afin de contrôler lundi les comptes de la société et d'examiner si la demande de réorganisation judiciaire de l'entreprise avec protection contre ses créanciers peut être accordée. Le juge devrait ensuite se prononcer lundi 26 octobre. En attendant, le syndicat "ne manquera pas de fournir toutes les informations possibles au parquet et aux instances judiciaires", a-t-il prévenu. Huit mois seulement après la reprise de 123 magasins Blokker et de leurs 670 travailleurs, la chaîne de magasins Mega World a introduit jeudi, auprès du tribunal de l'entreprise de Malines, une demande de réorganisation judiciaire afin de lui permettre d'être protégée contre ses créanciers, plongeant le personnel dans l'incertitude. (Belga)