La Colombie a indiqué mardi avoir procédé début décembre à l'expulsion de deux diplomates russes, ce qui avait incité la Russie à expulser à son tour deux diplomates colombiens.Bogota n'a pas donné d'explications détaillées sur les motifs d'expulsion des deux diplomates russes. Mais selon des médias locaux, ils avaient tous deux été impliqués dans une affaire d'espionnage présumé. Les Russes "agissaient en violation de la Convention de Vienne" sur les relations diplomatiques, a déclaré le président Ivan Duque dans un entretien accordé à la chaîne NTN24. Après leur expulsion, "le gouvernement de la Fédération de Russie a à son tour procédé au retrait de deux fonctionnaires diplomatiques colombiens accrédités à Moscou", a rapporté la Chancellerie colombienne dans un communiqué. Le directeur du service des migrations colombien, Juan Francisco Espinosa, a assuré lors d'une conférence de presse que les deux diplomates russes avaient quitté la Colombie le 8 décembre. "Vu les circonstances de leur sortie (...) ils ne pourront pas revenir dans le pays à court terme", a ajouté M. Espinosa Les autorités colombiennes avaient expulsé en juin un espion vénézuélien au service du gouvernement de Nicolas Maduro, qui avait rompu en février 2019 les relations avec la Colombie. (Belga)