Le parquet bolivien a ordonné vendredi l'arrestation de l'ex-présidente par intérim Jeanine Añez et de plusieurs de ses ministres pour "sédition" et "terrorisme" dans le cadre d'une enquête sur un présumé coup d'Etat contre l'ancien chef de l'Etat Evo Morales.Une copie du mandat d'arrêt émis par le procureur Alcides Mejillones a été diffusée sur Twitter par Mme Añez elle-même, accompagnée du commentaire : "La persécution politique a commencé". L'enquête ouverte par le parquet fait suite à une plainte déposée en décembre par une ex-députée du parti d'Evo Morales (2006-2019) accusant notamment l'ex-présidente d'avoir renversé en novembre 2019 l'ancien chef de l'Etat socialiste. (Belga)