Après le feu vert de l'UCI et de Flanders Classics, les organisateurs de Gand-Wevelgem, donné samedi à l'équipe cycliste BORA-hansgrohe, le médecin en charge du Covid de la course E3 Classic d'Harelbeke, courue vendredi, a imposé une quarantaine de 7 jours à deux tiers de l'équipe, a expliqué BORA-hansgrohe, dimanche sur son site. L'équipe allemande s'est vue interdite au départ de Gand-Wevelgem, dimanche matin. "Bien que l'on ne sache absolument pas quels critères ont été utilisés", souligne la WorldTeam.Le coureur britannique de l'équipe Matthew Walls avait été testé positif en vue de la course de vendredi et l'équipe ne s'était pas alignée à l'E3 Classic. "Je suis très déçu et en colère" a réagi le manager de l'équipe Ralph Denk. "Un GP régional peut bloquer une équipe entière dans l'une des plus grandes courses d'un jour au monde. Nous avons eu un cas positif de Corona avec Walls et nous avons le compagnon de chambrée et un physio comme personnes de contact de catégorie 1. Il est absolument clair qu'ils doivent être isolés et mis en quarantaine. Cependant, bien sûr, nous avons d'autres coureurs et membres du personnel sur place, et une partie d'entre eux ont également reçu l'ordre d'être en quarantaine, mais seulement certains d'entre eux. Qui a été sélectionné et les raisons ne sont absolument pas claires et cela semble plutôt arbitraire. Honnêtement, je ne peux pas comprendre pourquoi d'autres équipes sont autorisées à courir après des cas similaires". "Nous avons tout essayé hier soir, mais le médecin ne nous a même plus répondu. Ce serait bien de pouvoir au moins comprendre comment il a justifié ses décisions. Nous faisons des tests tous les jours en ce moment et tous les tests jusqu'à présent ont été négatifs, sans exception. La partie de l'équipe qui a été mise en quarantaine le sera jusqu'au 1er avril. Cela signifie également que nous ne pouvons pas prendre le départ d'A Travers la Flandre". La course est programmée ce mercredi 31 mars. (Belga)