Le Premier ministre britannique Boris Johnson compte annoncer dimanche un plan de déconfinement progressif, avec une batterie de mesures pour rendre plus sûre la vie en entreprise, rapportent des médias lundi. Avec 28.446 morts, le Royaume-Uni est le deuxième pays le plus touché en Europe par le virus. Le confinement a été décrété le 23 mars et prolongé jusqu'à jeudi, date à laquelle il doit être réévalué. Fermeture des cantines d'entreprises, réduction du nombre de bureaux partagés, nettoyages supplémentaires figurent parmi les pistes envisagées par le gouvernement pour permettre aux entreprises de reprendre leurs activités, selon la BBC et le Financial Times. Les employés en contact avec le public devraient être protégés par des écrans en plastique et les travailleurs qui le peuvent sont encouragés à continuer à travailler de chez eux, selon ces recommandations. Ceux qui doivent impérativement se rendre au bureau sont encouragés à travailler en horaires décalés pour éviter que métros et trains de banlieue soient bondés. Avant de pouvoir accueillir de nouveau leurs employés, les entreprises devront faire une "évaluation des risques", suggèrent les documents du gouvernement sur le déconfinement. Si la distance recommandée de deux mètres entre chaque travailleur ne peut être respectée, le port de tenues individuelles de protection (PPE) sera envisagé; un point qui soulève les questions des entrepreneurs. Il faut une "recommandation claire", a réclamé lundi à la BBC Adam Marshall, directeur général des Chambres de commerce britanniques. (Belga)