Le Premier ministre britannique Boris Johnson a condamné "sans réserve" jeudi l'attitude du président américain Donald Trump pour avoir encouragé les violences perpétrées par ses sympathisants au Capitole, siège du Congrès américain."Je condamne sans réserve le fait d'encourager des personnes à se comporter de manière honteuse comme elles l'ont fait au Capitole", a déclaré Boris Johnson, estimant aussi que le président avait eu tort de remettre en cause le résultat de l'élection présidentielle aux Etats-Unis. (Belga)