Bpost livre à nouveau tous les envois à domicile. Plus personne n'est donc invité à retirer un colis dans un point poste, a indiqué mardi la ministre des Entreprises publiques, Petra De Sutter (Groen), en commission de la Mobilité et des Entreprises publiques de la Chambre.En raison du pic important de demandes lors du deuxième confinement dû à la pandémie de Covid-19, Bpost a demandé à certains clients de récupérer eux-mêmes leur colis. Une collaboration a notamment été organisée avec la chaîne de magasins de sport Decathlon. 70% des clients ont accepté de récupérer le colis eux-mêmes. Les autres ont finalement reçu leur colis chez eux avec quelques jours de retard. "Ce système n'est plus nécessaire actuellement", a déclaré Petra De Sutter à la Chambre. "Pourtant, alors que les magasins sont à nouveau ouverts, le nombre de colis quotidiens est passé de 600.000 à 660.000 vendredi dernier." Pour faire face à cette demande, Bpost utilise à présent une flotte de véhicules supplémentaires. Durant la première vague de l'épidémie, 850 camionnettes supplémentaires avaient été louées. En été, ce chiffre est tombé à 300. Depuis le début du mois de novembre, 1.400 camionnettes supplémentaires ont été louées, ce qui porte le nombre de véhicules ajoutés sur les routes à 1.700. En outre, Bpost a fait appel à quelque 3.000 travailleurs supplémentaires. Lors de la première vague, ils étaient 2.000. Depuis lors, 650 d'entre eux ont obtenu un contrat. (Belga)