Le Royaume-Uni a averti jeudi qu'un échec de ses discussions commerciales post-Brexit avec l'Union européenne restait "très probable" sans concession importante de Bruxelles, jugeant notamment la position européenne sur la pêche "pas raisonnable"."Le temps disponible est très bref et il semble désormais très probable qu'un accord ne puisse pas être atteint sans changement significatif de la position de l'UE", a indiqué un porte-parole du Premier ministre Boris Johnson dans un communiqué, à l'issue d'un entretien de ce dernier avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. (Belga)