Les Parlements britannique d'une part, et européen d'autre part, doivent encore voter pour approuver le vaste accord dégagé jeudi entre Londres et Bruxelles.Côté britannique, le parlement se réunira le 30 décembre, a annoncé Boris Johnson. Côté européen, le feu vert ne sera donné qu'a posteriori. Le Parlement européen ne se réunit plus cette année. L'accord devrait, sous réserve du feu vert de représentants des 27, entrer en vigueur de manière provisoire dans l'attente du vote du Parlement l'année prochaine. Ce vote a posteriori est regretté par le président de l'assemblée. Le Parlement "regrette que la durée des négociations et le caractère in extremis de l'accord ne permettent pas un véritable contrôle parlementaire avant la fin de l'année", communique jeudi David Sassoli. Mais, "le Parlement est désormais prêt à réagir de manière responsable afin de limiter au maximum les perturbations pour les citoyens et les entreprises, et d'empêcher le chaos et les conséquences négatives d'un scénario sans accord. Le Parlement poursuivra ses travaux au sein des commissions compétentes et en session plénière avant de décider de donner ou non son approbation au cours de la nouvelle année". (Belga)