Brussels Airport suit les directives du SPF Santé publique en ce qui concerne les contrôles des passagers entrants, a rappelé samedi l'aéroport alors que certains internautes ont publié sur les réseaux sociaux des photos de voyageurs ne semblant pas respecter les distances entre personnes préconisées pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. D'autres internautes se sont étonnés de l'absence de contrôle de température des passagers à leur sortie de l'avion. "Depuis le début de la crise en janvier, Brussels Airport travaille en étroite collaboration avec le SPF Santé publique qui donne les directives concernant les éventuelles mesures à appliquer au sein de Brussels Airport. Le SPF a décidé de ne pas effectuer de contrôles de température sur les passagers entrants car les experts du SPF, ainsi que les virologues, considèrent que de tels contrôles ne sont pas efficaces pour détecter les passagers malades. Même ceux qui ne présentent aucun symptôme peuvent être porteurs et transmettre le virus", souligne l'aéroport dans un communiqué. Les passagers qui présentent des symptômes pendant un vol sont isolés, puis accueillis par un médecin à l'arrivée pour des tests approfondis qui détermineront si une mise en quarantaine ou un renvoi vers l'hôpital s'impose, assure l'aéroport. "La mesure la plus importante est de respecter une distance sociale d'1,5 mètre", poursuit Brussels Airport, qui dit avoir pris au cours des dernières semaines des mesures importantes (stickers, affiches, annonces vocales et contrôles de notre personnel et de la police...) pour sensibiliser ses passagers à respecter le "social distancing". "Brussels Airport comprend l'inquiétude des passagers et du grand public, et met tout en œuvre pour que les quelques vols de passagers se déroulent dans les conditions les plus sûres pour tout le monde", conclut l'aéroport. (Belga)