Dix ans après la catastrophe ferroviaire de Buizingen, un hommage aura lieu samedi 15 février prochain sur les lieux où a été installée la plaque commémorative qui se trouve à Hal, à proximité du site du drame. Lors de la collision entre deux trains, lundi matin 15 février 2010, à 8h28, 19 personnes ont été tuées et 171 blessées. Le gouverneur du Brabant flamand Lodewijk De Witte et son homologue du Hainaut Tommy Leclercq, ainsi que Marc Snoeckx, bourgmestre de Hal, déposeront des fleurs sur la plaque commémorative. De nombreux proches et amis des victimes, ainsi que des membres des services d'urgence, du SPF Santé publique, de la SNCB et d'Infrabel seront également présents. Le 3 décembre de l'année dernière, le tribunal de police a jugé que le conducteur du train P impliqué dans la catastrophe, ainsi que la SNCB et Infrabel étaient responsables de l'accident ferroviaire. Pour le conducteur du train, seule la déclaration de culpabilité a été prononcée, tandis que la société de chemin de fer nationale a reçu une amende effective de 550.000 euros. Tout comme Infrabel, dont la moitié a été reportée. Infrabel a décidé d'aller en appel pour contester le fait que le jugement remette en question le fonctionnement du réseau ferroviaire. Le parquet de Bruxelles a également fait appel, mais uniquement en ce qui concerne Infrabel. Il espère que le gestionnaire de réseau écopera d'une peine plus lourde. (Belga)