La Belgique sera particulièrement bien représentée lors de la cérémonie des César qui aura lieu ce vendredi soir à l'Olympia à Paris, sous la présidence de Roschdy Zem. Les actrices belges Virginie Efira, Emilie Dequenne et Yolande Moreau sont toutes trois en lice pour un César, de même que trois autres compatriotes qui peuvent eux espérer obtenir une récompense dans des catégories techniques.Virginie Efira figure parmi les nommées pour le César de la Meilleure actrice pour son rôle dans "Adieu Les Cons" d'Albert Dupontel. Elle incarne à l'écran une quadragénaire qui apprend être atteinte d'une maladie incurable qui la condamne. Elle décide alors de retrouver l'enfant qu'elle a dû abandonner à 15 ans, sous l'injonction de ses parents. Virginie Efira, qui dispose également de la nationalité française, tentera de se distinguer face à Laure Calamy (Antoinette dans les Cévennes), Martine Chevallier (Deux), Camélia Jordana (Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait) et Barbara Sukowa (Deux). Dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle, Emilie Dequenne est elle retenue pour son rôle dans "Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait", nouvelle exploration des sentiments amoureux d'Emmanuel Mouret. De son côté, Yolande Moreau s'est fait remarquer pour son interprétation dans "La bonne épouse" de Martin Provost, dont l'histoire se déroule dans une école ménagère, où l'on apprenait jadis aux jeunes filles à devenir des épouses parfaites. Elles concourent toutes deux face à Fanny Ardant (Adn), Valeria Bruni Tedeschi (Eté 85) et Noémie Lvovsky (La bonne épouse). Le chef opérateur belge Hichame Alaouie est lui nommé dans la catégorie Meilleure image et la costumière Pascaline Chavanne dans la section Meilleurs costumes. Tous deux sont retenus pour leur travail sur "Été 85" du réalisateur français François Ozon. Il s'agit de la neuvième nomination pour la cheffe costumière qui a déjà remporté deux César, pour 'Renoir' en 2014 et pour 'J'accuse' en 2020". Fred Demolder est lui sélectionné dans la catégorie du Meilleur son pour sa participation au film "Antoinette dans les Cévennes" réalisé par la Française Caroline Vignal. Il avait déjà été récompensé pour "L'Odyssée" de Jérôme Salle en 2017. Pour cette 46e cérémonie des César, le Français Emmanuel Mouret fait la course en tête, avec 13 nominations pour "Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait". Le dixième long-métrage du réalisateur de 50 ans devance d'un cheveu la romance gay "Eté 85" de François Ozon, un cinéaste souvent nommé mais jamais récompensé, et la comédie "Adieu les Cons" du roi de l'humour décapant, Albert Dupontel, 12 nominations chacun. (Belga)