La navigation sur l'Escaut sera totalement interrompue du 1er au 28 mars dans la traversée de Tournai, pour permettre la mise en place en toute sécurité de pieux dans le cadre du chantier du Pont des Trous. Ces pieux scellés dans le sous-sol calcaire soutiendront une structure destinée à protéger les futures arches du pont, ont annoncé mardi les responsables du chantier. Selon la configuration des lieux, certaines opérations pourront être réalisées depuis le sol, en rive droite et à l'aval de l'édifice. Les trois autres berges n'offrent pas la superficie ou l'emprise suffisante que pour y placer les imposantes grues qui réaliseront ce travail. Les grues qui vont réaliser ces travaux seront donc, pour la majeure partie de ces derniers, posées sur des pontons, et empiéteront de manière irrémédiable la passe navigable, expliquent les responsables. En concertation avec des représentants des affréteurs et pour limiter les désagréments, le SPW Mobilité & Infrastructures a décidé de procéder à ces travaux sans interruption durant quatre semaines, ce qui nécessitera la coupure complète de la navigation dans la traversée de Tournai, entre le 1er et le 28 mars. Le secteur de la batellerie a été avisé afin de permettre à chaque usager du Haut Escaut de s'organiser en conséquence pour cette période. Au total, 22 pieux devront être réalisés parallèlement à chaque rive, en amont comme en aval du Pont des Trous. Ces pieux soutiendront les lisses de guidage, dispositif offrant une passe navigable linéaire de 12,5 mètres, dans l'axe du fleuve, et destiné à protéger les arches centrales de l'édifice des heurts de bateaux, et à faciliter le passage des péniches les plus larges. (Belga)