Charline Van Snick a été battue dans le combat pour le bronze au Masters de judo de Doha, lundi au Qatar. La Belge, 9e mondiale, s'est inclinée devant la Kosovare Majlinda Kelmendi, 6e mondiale et championne olympique en titre. De son côté, Jorre Verstraeten (IJF 16) a été battu au 3e tour en moins de 60 kg par l'Ouzbek Sharafuddin Lutfillaev, 4e mondial.Van Snick n'a pas loupé son début de saison 2021, dont le point d'orgue aura évidemment lieu à Tokyo cet été lors des Jeux Olympiques. Si la Belge est passée à côté d'un deuxième podium en sept participations au Masters, elle s'est inclinée contre une des meilleures judokas de la catégorie depuis près de dix ans. Menée d'un waza-ari par la robuste Kelmendi, 29 ans, championne olympique (2016) et double championne du monde (2013 et 2014), Van Snick a été battue après avoir écopé d'une troisième pénalité. Elle n'est donc pas parvenue à égaliser son meilleur résultat au Masters, une troisième place acquise à Canton en 2018. Van Snick a débuté son tournoi par deux victoires plutôt aisées. D'abord contre la Mongole Sosorbaram Lkhagvasuren, 19 ans et 16e mondiale, sur ippon après 1:08 de combat à peine. Ensuite contre la Suissesse Fabienne Kocher (IJF 20), grâce à un waza-ari. La tâche était plus dure en quarts de finale contre la Japonaise Ai Shishime (IJF 3), 3e mondiale, championne du monde 2017 et lauréate du Masters 2019. Si la Belge est parvenue à pousser Shishime au golden score, elle a finalement concédé un waza-ari après 1:10. Envoyée en repêchages, la Liégeoise a dû une nouvelle fois batailler ferme contre l'Israélienne Gili Cohen (IJF 19). Pourtant pénalisée à deux reprises, Van Snick a trouvé les ressources physiques et mentales pour inscrire un waza-ari après 1:11 en golden score. En moins de 60 kg, Jorre Verstraeten a été battu au 3e tour. Lui aussi médaillé de bronze du dernier Euro, le Belge a entamé son parcours par une victoire sur ippon contre l'Australien Joshua Katz (IJF 50). Au 3e tour, le Louvaniste de 23 ans a offert une belle résistance au 4e mondial Lutfillaev mais s'est finalement incliné après avoir encaissé un waza-ari. En 2019, Verstraeten avait été éliminé d'entrée au Masters 2019 organisé à Qingdao. Avec Gabriella Willems (-70 kg) ainsi que Matthias Casse et Sami Chouchi en moins de 81 kg, trois judokas seront engagés mardi dans ce premier rendez-vous de l'année 2021. (Belga)