La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, a rencontré lundi après-midi les acteurs médicaux de première ligne, afin d'écouter les préoccupations du secteur et échanger sur les derniers développements du coronavirus. Les préoccupations et recommandations émises seront relayées au fédéral lors du prochain comité de concertation, qui a lieu mercredi matin, a indiqué la porte-parole de la ministre. Christie Morreale (PS) a réuni lundi l'ensemble des représentants des généralistes wallons, les syndicats de médecins (GBO et ABSYM), la Société Scientifique de Médecine générale (SSMG), la Fédération des Maisons médicales, le Centre de Crise régional, l'AVIQ et l'Institut de Santé publique, Sciensano. La rencontre a duré environ deux heures, avec une heure consacrée à une séance de questions/réponses. Les médecins ont exprimé notamment leurs inquiétudes quant à un risque de pénurie de masques de protection ou de tests de dépistage, et ont posé des questions entre autres sur le transport des échantillons. Ils ont aussi formulé des recommandations telles que créer des "bassins de dépistage", où un cabinet de référence pour une région donnée effectuerait spécifiquement les dépistages, ou encore créer des équipes médicales spécialisées. "Toutes les inquiétudes et recommandations seront transmises au fédéral" et aux entités fédérées, assure la porte-parole de la ministre. Un prochain comité de concertation sera organisé mercredi matin. Par ailleurs, une campagne nationale de sensibilisation devrait suivre, pilotée par le fédéral. (Belga)