Christophe Collignon, actuel bourgmestre socialiste de Huy et député wallon, rejoint les rangs de l'exécutif régional où il remplace le nouveau ministre fédéral Pierre-Yves Dermagne, héritant de ses compétences en matière de Pouvoirs locaux et de Logement. Né à Waremme le 21 juillet 1969, fils du ministre Robert Collignon, Christophe Collignon marque son engagement à gauche dès ses études de droit en devenant président des étudiants socialistes de l'ULg. Avocat, il est élu député wallon et député de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la circonscription de Huy-Waremme en 2004. De novembre 2014 à septembre 2017, il préside le groupe socialiste du Parlement de Wallonie. À Namur, il occupe également très brièvement la présidence du Parlement de Wallonie, du 11 juin au 13 septembre 2019. Dans sa ville, il est tour à tour président du CPAS, échevin des sports, de l'enseignement, de la petite enfance, des événements, du logement, du patrimoine, du personnel communal, de l'emploi, de l'économie sociale et de la cohésion sociale. Il devient bourgmestre en 2016, poste qu'il occupe toujours puisque son taux de pénétration à Huy lui permet de cumuler les fonctions de député et celles d'élu local. Mercredi soir, ce briscard de la politique régionale est désigné par le parti socialiste au poste de ministre wallon des Pouvoirs locaux, de la Ville et du Logement, en remplacement de Pierre-Yves Dermagne, appelé au fédéral où il sera vice-Premier ministre en charge de l'Economie et du Travail. (Belga)