Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a nommé mardi Chrystia Freeland comme la première femme ministre des Finances. Elle succède à Bill Morneau, qui avait démissionné inopinément la veille."Je ne peux pas imaginer quelqu'un de mieux placé pour travailler avec moi et le reste de cette merveilleuse équipe en tant que ministre des Finances, et pour œuvrer à un meilleur avenir pour les Canadiens", a déclaré M. Trudeau. En tant que ministre des Affaires étrangères, Mme Freeland avait défendu l'accord commercial CETA avec l'Union européenne il y a quelques années. Elle s'était heurtée ministre-président wallon de l'époque, Paul Magnette. (Belga)