Le nombre des décès confirmés dus au coronavirus en Chine est passé à 360 morts, soit davantage que pour l'épidémie de Sras en 2002-2003 (349 en Chine continentale), après que les autorités de la province du Hubei ont annoncé lundi 56 nouveaux décès.Dans son point quotidien, la commission provinciale de la Santé a aussi fait état de 2.103 nouveaux cas confirmés d'infection dans le Hubei, une province du centre de la Chine qui est le foyer de la nouvelle épidémie. Ces cas supplémentaires portent à plus de 16.480 le nombre total des infections confirmées dans l'ensemble de la Chine, selon les chiffres officiels. L'épidémie a pris à présent les proportions d'une urgence sanitaire mondiale avec des cas signalés dans plus de 20 pays. Dimanche, le premier décès hors de Chine lié au nouveau coronavirus a été répertorié, aux Philippines, avec la mort à Manille d'un Chinois de 44 ans, originaire de la ville de Wuhan, capitale du Hubei. Les pays du G7 vont se concerter pour apporter une réponse "uniforme" face à l'épidémie, a annoncé dimanche le ministre allemand de la Santé. "Nous sommes convenus qu'il doit y avoir une conférence téléphonique des ministres de la Santé du G7", a expliqué Jens Spahn. Le virus serait apparu en décembre sur un marché de Wuhan, qui vendait des animaux sauvages. L'épidémie s'est ensuite répandue au delà du Hubei lorsque des citoyens chinois ont voyagé à travers le pays et dans le reste du monde, notamment à l'occasion des traditionnelles festivités du Nouvel An chinois. (Belga)