La Commission européenne a donné vendredi son feu vert à 40 millions d'euros d'aides de la Région wallonne à des industries à forte intensité d'énergie, afin de compenser partiellement le poids du système européen de quotas carbone sur le prix de l'électricité.En aidant ces entreprises, la Région wallonne cherche à réduire le risque de "fuite de carbone", c'est-à-dire une augmentation des émissions mondiales de gaz à effet de serre due à la délocalisation d'entreprises actives en Wallonie vers des pays en hors-UE ayant une réglementation environnementale moins stricte. L'Union européenne accepte ce type d'aide d'Etat. Le programme en question porte sur 2020, pour un budget provisoire de 40 millions d'euros, au bénéfice d'entreprises actives en Wallonie dans des secteurs soumis à d'importants coûts en électricité, et particulièrement exposés à la concurrence internationale. La Commission a en outre conclu que l'aide accordée était limitée au minimum nécessaire. (Belga)