L'une des traces ADN retrouvées sur les affaires de Sally Van Hecke correspond à l'ADN du tueur en série Claudy Pierret, rapportent lundi les auteurs du programme "Cold Case" de la chaîne flamande VTM. L'émission revient dans plusieurs épisodes sur la mort non élucidée de cette jeune femme dont le corps avait été retrouvé en 1996 à Anvers.Claudy Pierret, déjà condamné pour l'assassinat de deux femmes en 1995 et 1998, dément cependant avoir tué Sally Van Hecke. Une contre-analyse de la trace ADN doit encore être effectuée. L'enquête sur la mort de Sally Van Hecke a été rouverte en 2017, plus de 20 ans après les faits. Le parquet anversois se refuse à tout commentaire. (Belga)