Lundi marque le début de la première phase de sortie du confinement, assortie de nouvelles mesures. Parmi celles-ci, le port du masque devient obligatoire pour les usagers des transports publics notamment. Le Centre de crise a dès lors précisé, lors de sa conférence de presse conjointe avec le SPF Santé publique, comment mettre et enlever son masque correctement, afin d'éviter de le contaminer. "Avant de mettre un masque propre, il faut se laver les mains avec de l'eau et du savon, ou une solution hydroalcoolique", a rappelé le porte-parole interfédéral Covid-19 Yves Van Laethem, qui s'est prêté lundi à une démonstration face aux caméras. Le masque doit ensuite toujours être manipulé par ses élastiques ou ses rubans. Pour que le dispositif tienne bien et protège adéquatement les voies respiratoires, il doit couvrir le nez et la bouche et prendre le menton. "Tout en le touchant le moins possible, vous allez ensuite l'ajuster en le pinçant au niveau du nez et vérifier qu'il est bien pris en dessous du menton", a montré l'infectiologue. Une fois le masque en place, la règle est d'éviter à tout prix de le toucher. "S'il glisse, réajustez-le par les côtés. En effet, si le masque est contaminé (pendant que vous le portez, NDLR), vous contaminerez aussi vos mains en le touchant sur toute sa surface", a souligné l'expert. Au moment d'enlever le masque - de préférence à la fin de l'activité (trajet, courses, ...) -, "on le prend par les élastiques ou les rubans et on le jette quand on rentre chez soi s'il s'agit d'un modèle jetable, ou on le range en attendant de le laver". "Si on le retire temporairement, pour boire par exemple, on le dépose sur une surface propre, qui devra ensuite aussi être nettoyée", a insisté M. Van Laethem. Dès que le masque a été touché, il est nécessaire de se laver à nouveau les mains. "C'est une habitude à prendre." Cette protection peut être portée pendant huit heures, ou quatre heures "si l'on parle beaucoup, comme un enseignant par exemple". Si le masque est souillé ou mouillé, il faudra en changer. C'est pourquoi il est important de disposer de plus d'un exemplaire. Pour l'entretien des protections en tissu, le Centre de crise recommande de les laver à 60°C avec sa lessive habituelle ou dans une casserole d'eau frémissante. "Si vous n'avez pas pu les nettoyer correctement, repassez-les avec un fer chaud pour dépasser la température à laquelle le virus pourrait éventuellement survivre", préconisent les autorités. En outre, placer son masque au frigo ou au congélateur est inutile car le virus tolère parfaitement le froid, rappelle l'expert. Au moment de ranger un masque propre, placez-le dans un endroit sec à l'intérieur d'un petit sac. (Belga)