"Je ne suis pas doué pour les adieux, dès lors ce n'est pas 'goodbye' mais 'au revoir'", a promis Jean-Claude Juncker samedi minuit, avant de passer le flambeau à l'Allemande Ursula von der Leyen qui prend la tête de la Commission européenne dimanche. Dans un message mélangeant français, anglais et allemand, posté sur Twitter dans la nuit, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker a réaffirmé son attachement au projet européen auquel il a contribué durant plus de trois décennies. "Je suis amoureux de l'Europe et lui resterait fidèle. Je ne cesserai jamais de prêter ma voix et mon coeur à l'Europe", assure celui qui prend congé du Berlaymont dimanche. M. Juncker souhaite "le meilleur" à Ursula von der Leyen qui lui succède ce 1er décembre tout en lui recommandant de "prendre soin de l'Europe". Le nouvel exécutif européen remplaçant l'équipe dirigée par Jean-Claude Juncker a reçu le feu vert du Parlement européen mercredi à Strasbourg. L'attelage aura pour commissaire belge Didier Reynders, nommé au portefeuille de la Justice, également en charge de l'État de droit et de la Protection des consommateurs. (Belga)