L'Arménie a accusé dimanche l'Azerbaïdjan d'avoir violé une "trêve humanitaire" tout juste entrée en vigueur au Nagorny Karabakh en bombardant la région."L'ennemi a effectué des tirs d'artillerie en direction du nord entre 00H04 et 02H45 (22H04 et 00H45, heure belge) et a lancé des roquettes vers le sud entre 02H20 et 02H45", a affirmé sur Twitter la porte-parole du ministère arménien de la Défense Shushan Stepanyan. L'Azerbaïdjan n'a pas immédiatement réagi. L'Arménie et l'Azerbaïdjan avaient annoncé une "trêve humanitaire" à partir de samedi minuit, selon des déclarations des ministères des Affaires étrangères des deux pays. Le Nagorny Karabakh, territoire majoritairement peuplé d'Arméniens, a fait sécession de l'Azerbaïdjan peu avant la dislocation de l'URSS en 1991, entraînant une guerre ayant fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés des deux camps dans les années 1990. Les combats, qui n'avaient jamais totalement cessé, ont repris fin septembre, faisant plus de 700 morts, selon des bilans partiels et la Turquie, principal allié de Bakou, y est accusée d'ingérence. (Belga)