Le coronavirus a infecté 130 personnes en France depuis fin janvier, a annoncé dimanche le ministère de la santé lors d'un point presse.La France compte "130 cas confirmés, 12 guéris, 2 décédés. 116 sont hospitalisés pour des raisons d'isolement et neuf sont en situation clinique grave", a déclaré Jérôme Salomon, directeur général de la santé. Douze régions ont rapporté des cas, trois d'entre elles en ont plus de 10: l'Ile-de-France, l'Auvergne Rhône-Alpes et les Hauts-de-France. La Guadeloupe en a rapporté pour la première fois, a-t-il rappelé. Sur les 130 cas confirmés, 72 font partie "d'une chaîne de transmission ou d'un cluster (un foyer de cas groupés, NDLR), 35 reviennent de zones à l'étranger où circule le virus, 23 récents sont en cours d'investigation, 7 ont été détectés par le test systématique" sur les personnes présentant un syndrome de détresse respiratoire aiguë. Les deux plus gros foyers de cas groupés se trouvent toujours dans l'Oise (au nord de Paris) et à La Balme en Haute-Savoie (est), où des mesures strictes (rassemblements interdits, habitants priés de limiter leurs déplacements, etc.) sont appliquées depuis samedi pour éviter la propagation du virus. Depuis samedi, l'Hexagone a franchi le seuil symbolique des 100 cas depuis la fin du mois de janvier, devenant le deuxième foyer du coronavirus en Europe après l'Italie (1.694 cas). L'Allemagne compte 117 cas confirmés et les Pays-Bas 10, d'après les derniers bilans établis dimanche. Le Grand-Duché du Luxembourg a recensé un cas, un homme rentré d'Italie par la Belgique. D'après les autorités luxembourgeoises, citées par le journal L'Esssentiel, le patient se porte bien, son cas ne suscite pas d'inquiétude particulière. (Belga)