Le ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts, a évoqué mercredi la possibilité que l'enseignement passe du code jaune à l'orange, sans toutefois que ce durcissement ne s'accompagne d'une fermeture de certaines classes comme ce devrait être le cas. "Je ne suis pas marié avec ce code jaune. L'enseignement peut passer en code orange, pour autant que les écoles secondaires puissent rester entièrement ouvertes", a affirmé le ministre N-VA en plénière du Parlement flamand. Il a rappelé que le code orange actuel signifiait que les élèves des deuxième et troisième degrés du secondaire devraient fréquenter les classes en alternance, ce qu'il refuse. En matinée, une concertation avec le monde de l'enseignement avait confirmé le code jaune, grâce auquel toutes les classes restent ouvertes. La plupart des contaminations au coronavirus seraient liées à des situations hors des murs scolaires, faisait-on valoir. Une majorité de députés flamands soutiennent la nécessité de modifier la signification des codes couleur afin de donner aux élèves un signal clair sur le caractère exceptionnel de la situation, tout en maintenant les écoles ouvertes. (Belga)