Des milliers d'opposants aux mesures visant à endiguer la pandémie de coronavirus sont descendus samedi dans les rues de villes allemandes telles que Dresde, Düsseldorf, Stuttgart et Munich.Des centaines de partisans du mouvement Querdenken sont descendus dans les rues de Dresde, bien que la manifestation ait été interdite. Querdenken est composé de personnes qui soutiennent que le coronavirus n'existe pas, de militants de droite et d'opposants à la vaccination. De nombreux participants ne portaient pas de masque, malgré le caractère obligatoire de celui-ci. À Stuttgart, la manifestation s'est déroulée sous la devise "Trop, c'est trop". Quelque 750 participants étaient initialement prévus, mais les manifestants étaient nettement plus nombreux, selon un porte-parole de la police, qui a ajouté qu'entre 80 et 90% des personnes présentent ne portaient pas de masque et ne respectaient pas la distance de sécurité. La police est également intervenue lors d'une manifestation, qui comptait plusieurs milliers de participants, près du parlement du Land de Bavière, à Munich. "La manifestation a été interrompue par la police en raison du non-respect des mesures de sécurité", a déclaré un porte-parole de la police. Enfin, environ 2.000 personnes se sont rassemblées pour protester contre les restrictions liées au coronavirus à Düsseldorf. (Belga)