Les conservateurs allemands d'Angela Merkel, fragilisés par un scandale financier autour de contrats d'achats de masques anti-Covid, ont promis la "tolérance zéro" face à de telles malversations, dimanche, après une lourde défaite dans deux scrutins régionaux cruciaux."Celui qui s'est enrichi pendant la crise (sanitaire), n'a rien à faire chez nous dans la CDU. La politique de tolérance zéro prévaut", a assuré le secrétaire général de l'Union chrétienne-démocrate, Paul Ziemiak, alors que deux députés conservateurs sont accusés d'avoir touché de juteuses commissions en servant d'intermédiaires entre les autorités et des fabricants de masques médicaux. Ce scandale, selon M. Ziemiak, a "lourdement impacté" le résultat des élections régionales. (Belga)