De nouvelles manifestations contre les restrictions imposées par les autorités allemandes pour endiguer la propagation du coronavirus ont eu lieu dans plusieurs villes du pays samedi. Comme les semaines précédentes, des centaines de personnes se sont rassemblées à Berlin et Stuttgart, notamment. Les protestataires estiment que les mesures de confinement violent leurs droits fondamentaux. Le conseil municipal de Stuttgart avait précédemment déclaré que les manifestations tombaient sous le coup des mesures de restriction anti-coronavirus et étaient dès lors interdites. Mais aucune décision officielle n'ayant été prise, la ville a été rappelée à l'ordre par la Cour constitutionnelle. Au final, entre 350 et 500 participants ont battu le pavé samedi. À Berlin, la police a déployé près de 200 agents afin de maîtriser la manifestation. C'est le quatrième samedi consécutif que des actions de protestation ont lieu dans la capitale, sur la place Rosa Luxemburg. L'initiative, qui rassemblait des participants d'horizons politiques différents, n'avait pas été officiellement tolérée et était donc illégale. A Berlin, seules les manifestations autorisées et comprenant un maximum de 20 participants peuvent être organisées pendant la crise sanitaire. Plusieurs centaines de personnes avaient néanmoins répondu à un appel lancé via les réseaux sociaux et ont fait entendre leur voix sur la place berlinoise. (Belga)