La Serbie a annoncé jeudi la réouverture de ses frontières à partir de vendredi, fermées depuis le 15 mars, la justifiant par une amélioration dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus.Depuis le début du mois, Belgrade assouplit les mesures restrictives qui avaient été mises en place pour combattre le Covid-19. Dans un premier temps, les ressortissants serbes revenant de l'étranger avaient dû montrer un test négatif de moins de 72 heures ou se placer à l'isolement pendant 14 jours. Les autres devaient obtenir une autorisation spéciale d'une commission gouvernementale via les l'ambassades de Serbie à l'étranger, en plus de se faire tester. Mais en raison de l'amélioration de la situation, le comité de gestion de la crise sanitaire a recommandé aux autorités la réouverture des frontières à partir de vendredi. Le gouvernement a en conséquence décidé "de rouvrir les postes frontières et de permettre l'entrée libre de tous en République de Serbie, sans tests obligatoires du coronavirus ni feu vert de la commission", selon un communiqué officiel. Belgrade avait décrété l'état d'urgence et un couvre-feu la nuit et le weekend, fermé les bars et restaurants et les écoles. Ces mesures ont également été levées. La Serbie a recensé près de 11.000 contaminations et 237 décès. Plus de 200.000 personnes ont été testées. À la frontière, les voyageurs ne recevront plus que des fiches d'information qui attirent leur attention sur les dangers de la pandémie. (Belga)