Plusieurs provinces d'Argentine dont celle de Buenos Aires ont décidé d'imposer à nouveau mardi des couvre-feux ou des restrictions de circulation pour contenir la propagation du Covid-19, dont le nombre de nouveaux cas a augmenté ces dernières semaines, ont indiqué les autorités.Sept provinces - sur un total de 23 - essentiellement situées dans le nord et le centre, ont annoncé de nouvelles mesures alors que le nombre des infections est en augmentation dans le pays avec 8.222 nouveaux cas lundi contre 5.884 dimanche et 5.240 samedi. Les autorités attribuent ces augmentations aux rassemblements lors des fêtes de fin d'année et à la prolifération de fêtes clandestines, surtout dans les zones touristiques, notamment sur la côte atlantique de Buenos Aires qui a commencé sa saison estivale le 1er décembre. Des rassemblements d'ampleur, comme les funérailles de la légende du football argentin Diego Maradona fin novembre, ou les manifestations en faveur ou contre la loi légalisant l'avortement approuvée par le Parlement le 30 décembre, ont également été pointés. Le 29 décembre, l'Argentine a commencé une campagne nationale de vaccination avec 300.000 doses de vaccin russe Spoutnik-V destinées au personnel de santé. Un million et demi de doses supplémentaires devraient être disponibles d'ici fin janvier. Buenos Aires a été confinée mi-mars pendant plusieurs mois. Depuis septembre, les restrictions ont été assouplies, tandis que le virus s'est propagé de la capitale et sa périphérie vers toutes les provinces. (Belga)