Le Sénat brésilien a instauré mardi une commission d'enquête sur la gestion de la crise de coronavirus par le gouvernement du président Jair Bolsonaro, critiqué de toutes parts à un an et demi de la présidentielle de 2022.Le dirigeant d'extrême droite a minimisé la pandémie sous tous ses aspects, rejetant le confinement, le port du masque et même les vaccins dans un premier temps, préférant vanter les mérites de médicaments jugés inefficaces par les spécialistes, comme l'hydroxychloroquine. Le Sénat va se pencher sur d'éventuelles "omissions" du gouvernement, alors que le Brésil doit dépasser dans les prochains jours le seuil des 400.000 morts de Covid-19, le deuxième pire bilan au monde après les Etats-Unis. La commission d'enquête parlementaire, instaurée pour un mandat de 90 jours renouvelable, doit dire si des délits de négligence, voire de corruption, ont été commis, notamment lors de la pénurie meurtrière d'oxygène à Manaus (nord), métropole nichée au coeur de la forêt amazonienne. (Belga)