Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'est dit mardi "frustré" par la lenteur de la campagne de vaccination contre le coronavirus en cours depuis trois semaines dans les provinces canadiennes.Le gouvernement canadien a jusqu'ici distribué 424.500 doses des vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna - les seuls autorisés à ce jour au Canada -, aux provinces et territoires, en charge de la vaccination, selon les chiffres officiels. Mais ceux-ci n'ont à ce jour administré qu'environ 148.000 doses de vaccins, selon les médias locaux. "Je pense que tous les Canadiens, y compris moi-même, sont frustrés" par cette situation, a déclaré M. Trudeau, lors de sa première conférence de presse au retour des congés des fêtes de fin d'année. "On ne veut pas (voir) les vaccins dans des congélateurs, on veut les voir dans les bras des Canadiens vulnérables", a-t-il dit. Justin Trudeau doit s'entretenir jeudi avec ses homologues des treize provinces et territoires sur ce que "le gouvernement fédéral peut faire de plus pour les aider à vacciner le plus rapidement possible les Canadiens", a-t-il précisé. "C'est le moment d'accélérer" la campagne de vaccination, a lancé le chef du gouvernement en se disant optimiste de voir "vaccinés tous les Canadiens qui le veulent d'ici le mois de septembre". (Belga)