La Fédération du secteur du commerce et des services (Comeos) planche en ce moment sur les modalités d'application des mesures annoncées mardi soir à l'issue du conseil national de sécurité. Du personnel supplémentaire pourrait être engagé dans les supermarchés pour faire face à la situation, a indiqué le porte-parole de Comeos."Je ne sais pas en quelle langue le répéter: arrêtez de vous dépêcher dans les magasins! Ça n'a aucun sens. Achetez en nombre limité!", a martelé sur la RTBF le président de la fédération Dominique Michel, peu après la conférence de presse de la Première ministre. L'approvisionnement des magasins n'est pas en danger, il met simplement plus de temps parce que les gens achètent deux fois plus que d'habitude, a-t-il précisé. Ce comportement d'achat frénétique devrait s'estomper, a souligné le porte-parole de Comeos auprès de l'agence Belga. La limitation à 30 minutes par client permettra par ailleurs de réduire le temps d'attente à l'extérieur. Pour faire face à la charge de travail supplémentaire, un maximum de personnel sera mobilisé, a-t-il encore assuré. La fédération sectorielle avait déjà annoncé dans la journée un paquet de mesures supplémentaires telles que la limitation du nombre de clients - appelés à faire leurs courses seuls - présents simultanément dans le magasin, le respect des distances entre les personnes ou encore l'invitation à payer par voie électronique. Il a aussi été demandé aux supermarchés de distribuer des gants à leur personnel et de prévoir des nettoyages supplémentaires. (Belga)