La Turquie a imposé samedi un confinement total aux personnes âgées de plus de 65 ans ou souffrant de maladies chroniques afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus sur son sol.A partir de samedi à minuit, les personnes âgées de plus de 65 ans et celles souffrant de pathologies chroniques, notamment respiratoires, ou contraintes de suivre un traitement affaiblissant les défenses immunitaires ne pourront plus quitter leur domicile, a indiqué le ministère de l'Intérieur. Le ministère a justifié cette mesure par le fait que des personnes âgées ou fragiles "continuent de se rendre dans des espaces publics comme des parcs et d'utiliser les transports en commun sans que cela soit nécessaire, ce qui représente un risque pour leur santé et celle de la collectivité". Des groupes de soutien comprenant des membres des forces de l'ordre et des bénévoles d'ONG seront formés pour répondre aux besoins des personnes confinées n'ayant aucun proche pour les aider, a ajouté le ministère dans un communiqué. Le ministère n'a pas précisé la durée de ce confinement ni annoncé de sanctions en cas de non-respect de la mesure. L'annonce de cette mesure forte intervient alors que le nombre de personnes touchées par le Covid-19 a nettement augmenté ces derniers jours en Turquie. Le dernier bilan officiel publié vendredi soir faisait état de 670 cas, dont neuf mortels, soit pratiquement le double du nombre de malades la veille. Vendredi, le président Recep Tayyip Erdogan a exhorté ses concitoyens à "ne pas sortir pour des raisons non-essentielles". Mais samedi, les médias turcs ont diffusé des images montrant des centaines de personnes affluant vers une forêt près d'Istanbul pour se balader ou pique-niquer. Les autorités turques ont réagi en interdisant les barbecues et pique-niques. La Turquie a multiplié ces derniers jours les mesures pour lutter contre la pandémie, fermant les écoles, les restaurants et les bars, suspendant les liaisons aériennes avec 68 pays et interdisant toute manifestation culturelle. (Belga)