Alors que la Belgique fait face à une flambée d'infections au nouveau coronavirus et que de plus en plus de lits d'hôpitaux sont occupés par des patients atteints du Covid-19, de nouvelles mesures entrent en vigueur vendredi pour une durée d'un mois.Le nouveau ministre de la Santé Frank Vandenbroucke l'aura répété plusieurs fois mardi, lors de l'annonce des nouvelles mesures, un seul chiffre est à retenir: quatre. Quatre comme le nombre de personnes autorisées à table dans les cafés et les bars. Quatre est aussi le nombre d'amis que l'on peut inviter chez soi ou avec lesquels on peut faire des activités non organisées hors de son domicile, comme visiter un musée par exemple. A partir de ce vendredi et pour un mois, le nombre de contacts rapprochés pour chaque individu est lui limité à trois. Et... "trois plus un, ça fait quatre", a souligné M. Vandenbroucke mardi. Il s'agit des personnes avec lesquelles les règles de distance sociale ne sont pas forcément respectées. Si les gouvernements fédéral et des entités fédérées ont souhaité clarifier la situation, des nuances complexifient tout de même la compréhension des règles. Ainsi, le chiffre de quatre est érigé en règle d'or mais si le ménage est composé de plus de quatre personnes, il peut toutefois faire des activités hors du domicile ou se rendre dans un café à plus de quatre. Les personnes avec lesquelles on réalise ces activités ou on va boire un verre ne doivent en outre pas nécessairement être les contacts rapprochés. Il peut s'agir d'autres personnes mais alors la règle d'1,5 m de distance doit être respectée ou il faut porter un masque. Autre mesure: les cafés et bars devront fermer leurs portes à 23h00 tandis que les règles ne changent pas dans les restaurants. Dans la Région bruxelloise, les cafés, bars et salons de thé ont eux dû fermer leurs portes depuis jeudi 07h00, pour un mois. La capitale a pris des mesures plus strictes qu'au niveau national, concentrant le plus grand nombre d'infections. Le réseau hospitalier bruxellois se trouve également fortement sous tension. Outre la fermeture des bars et cafés, la consommation d'alcool est interdite dans l'espace public sur tout le territoire de la Région bruxelloise et les salles de fête demeurent portes closes. Bruxelles a également interdit le public aux compétitions sportives amateures en intérieur et a prolongé l'obligation de fermeture des nights shops et salles de jeu à 22h00. La consommation de produits alimentaires sur les marchés reste interdite pour la même période. Au niveau national, le télétravail redevient par ailleurs fortement conseillé, pour éviter que trop de personnes ne se retrouvent sur la route, dans les transports en commun, pour rejoindre leur lieu de travail. Le but de ces mesures strictes est d'enrayer la propagation du nouveau coronavirus, alors que plus de 2.000 cas sont détectés par jour. Les lits d'hôpitaux commencent également à être bien remplis par des patients Covid-19 et il faut éviter une surcharge des établissements hospitaliers, pour que l'offre de soins prodigués à l'hôpital ne soit pas réduite. L'objectif avoué des autorités est surtout de permettre aux écoles et universités de rester ouvertes, et à l'économie de tourner. (Belga)