Alors que les Belges seront soumis au confinement dès mercredi midi jusqu'au 5 avril, la ministre de la Santé publique Maggie De Block a insisté sur la nécessité de ces mesures, estimant que les recommandations précédentes n'ont pas assez été respectées. "Nous savons qu'il y aura plus de nouveaux cas, mais c'est la vitesse à laquelle ce nombre augmente qui est inquiétante", a-t-elle souligné au micro de la RTBF. "On voit que le nombre de patients dans nos hôpitaux est en train d'augmenter. Les mesures (précédentes ndlr.) n'ont pas assez été respectées. Ce qui est dommage, parce que cela entraîne le risque d'avoir à chaque fois plus de patients positifs, mais aussi plus d'affluence dans les hôpitaux", a expliqué Mme De Block. La ministre de la Santé a insisté sur l'importance de respecter la nouvelle mesure de confinement. "Il y a des règles plus strictes et il faut les respecter. Pas seulement pour vous, mais aussi pour vos proches", a-t-elle lancé comme message à la population. "Les gens ont malheureusement continué à se rassembler, pourtant les mesures de distanciation sociale sont primordiales, tout comme les mesures d'hygiène", a conclu Mme De Block. Les Belges sont priés de rester chez eux pour éviter la diffusion du coronavirus, a décidé mardi le Conseil national de sécurité. Il leur est demandé de limiter les déplacements à l'essentiel (santé, nourriture, banque, pharmacie, poste, essence, aide aux gens dans le besoin), les magasins seront fermés sauf les pharmacies, commerces de nourriture et nourriture pour animaux ainsi que les librairies. Les crèches restent ouvertes. Les rassemblements sont interdits. (Belga)