Devant la flambée des cas de Covid-19, Gibraltar, enclave britannique à l'extrême sud de l'Espagne, a annoncé dimanche de nouvelles restrictions parmi lesquelles la fermeture des commerces non-essentiels et un couvre-feu de 22h00 à 6h00.Le chef du gouvernement de Gibraltar, Fabian Picardo s'est dit dimanche lors d'une conférence de presse "dans l'obligation d'annoncer des mesures plus restrictives pour au moins les 14 prochains jours afin de mettre un coup d'arrêt" à cette hausse des cas sur le territoire. Parmi les 34.000 habitants de Gibraltar, 68 cas ont été recensés ces dernières 24 heures et 9 personnes sont hospitalisées dont une se trouve en soins intensifs, a indiqué le gouvernement. Les commerces non essentiels seront donc fermés à partir de lundi, tout comme les coiffeurs et les salons de beauté, a-t-il expliqué. Les pharmacies, stations service, opticiens, dentistes, agences immobilières ou concessionnaires automobiles peuvent en revanche rester ouverts, tandis que les autres commerces, boulangeries, épiceries ou supermarchés devront fermer avant 21H. Les rassemblements seront limités à 12 personnes et un couvre-feu entrera en vigueur dès lundi de 22H à 6H du matin, a encore annoncé M. Picardo. Bien que le fait que l'Espagne voisine soit l'un des pays européens les plus touchés par la pandémie, avec près de 40.000 morts et près d'1,8 million de cas, Gibraltar a toujours maintenu ouverte sa frontière, traversée quotidiennement par près de 14.000 travailleurs frontaliers. L'enclave britannique, qui déplore 6 décès en lien avec le Covid, est parvenue à contrôler l'épidémie grâce à une stratégie de tests et de traçage des cas. Elle a réalisé près de 117.000 tests jusqu'ici, un chiffre plus de 3,5 fois supérieur à son nombre d'habitants. (Belga)