Les autorités de Catalogne ont allégé mercredi les mesures de confinement dans et autour de la ville de Lerida (nord-est de l'Espagne), où 160.000 personnes avaient été appelées à rester chez elles après une flambée de contaminations au coronavirus.La ville et six communes proches, situées à 150 kilomètres à l'ouest de Barcelone, ont d'abord fait l'objet de restrictions aux déplacements début juillet après une augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans la région, avant l'instauration d'un strict confinement à domicile à partir du 13 juillet. Mercredi, ces mesures ont été allégées car les autorités pensent avoir la situation sous contrôle. Les habitants peuvent maintenant quitter la zone, pour la première fois depuis le 4 juillet. "Les mesures mises en oeuvre ces dernières semaines ont réduit les contaminations au Covid-19 dans la région de Lerida (...) ce qui montre que l'épidémie est sous contrôle", a déclaré le président de la Catalogne, Quim Torra. Les bars et restaurants peuvent maintenant rouvrir leurs terrasses jusqu'à minuit et les commerces accueillir des clients, à condition de diviser leur nombre par deux. Plus de 28.400 personnes sont mortes du Covid-19 en Espagne, qui comme ses voisins, fait face à une nouvelle hausse des contaminations, dont presque la moitié en Catalogne. Le gouvernement régional a ordonné le confinement de presque quatre millions de personnes dans l'agglomération de Barcelone le 18 juillet. (Belga)