La Hongrie va assouplir à compter de mercredi les mesures de confinement après que son Premier ministre Viktor Orban a annoncé qu'un quart de la population avait reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19."Aujourd'hui, nous avons atteint une étape importante, deux millions et demi de nos compatriotes ont été vaccinés", a déclaré mardi M. Orban dans une vidéo sur Facebook. La vaccination des Hongrois s'est accélérée le mois dernier après la décision du gouvernement de retarder l'administration de la deuxième dose, opérant un tournant dans sa stratégie initiale. La Hongrie est le seul pays membre de l'Union européenne à recourir aux vaccins produits la Russie et la Chine, qui n'ont pas encore été homologués par l'Agence européenne des médicaments (EMA). "En un mois, nous avons multiplié par 2,5 le nombre des personnes vaccinées, donc à partir de demain les magasins (non-essentiels, NDLR) peuvent rouvrir", a poursuivi le chef du gouvernement, et ce à condition de n'accueillir qu'un client pour 10m2. "La Hongrie peut être et sera le pays européen où tout le monde sera vacciné le plus vite", a-t-il encore dit. En mars, M. Orban avait annoncé que les commerces non essentiels et les services pourraient reprendre leurs activités - suspendues le 8 mars - dès lors que 2,5 millions de doses de vaccin auraient été injectées. Le couvre-feu en vigueur depuis novembre sera en outre allégé pour commencer à 22h au lieu de 20h. Les écoles pourront aussi rouvrir, le 19 avril, si tous les enseignants sont vaccinés à cette date. En revanche, hôtels et restaurants devront garder leurs portes closes. Les détracteurs de M. Orban l'ont accusé de s'être vanté du taux de vaccination de la population tout en relativisant le taux de la mortalité due au coronavirus, la Hongrie ayant recensé plus de 22.000 morts pour près de dix millions d'habitants. (Belga)