Le conseil des ministres a approuvé vendredi un deuxième volet de son plan de protection sociale et économique dans le cadre de la crise du coronavirus, avec des mesures qui feront porter son effort budgétaire total à 8 à 10 milliards d'euros pour 2020, selon le ministre David Clarinval.Le gouvernement va notamment assouplir considérablement les possibilités d'entrer dans le système du chômage temporaire, qui pourrait accueillir de 800.000 à un million de travailleurs, selon la ministre de l'Emploi Nathalie Muylle. D'autres mesures concernent des reports de taxes, dispenses de cotisations sociales, accélération des paiements aux entreprises dans les marchés publics, droit passerelle pour indépendants, etc. "La crise qui arrive est peut-être plus grave que celle de 2008, mais nous ferons tout pour protéger d'abord la santé de notre population, mais aussi les emplois", a assuré la Première ministre Sophie Wilmès. (Belga)