L'élection présidentielle prévue le 3 mai en Bolivie pour tenter de sortir de la crise post-électorale qui secoue le pays andin depuis plus de cinq mois a été reportée sine die en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé samedi le Tribunal suprême électoral.L'autorité électorale indique dans un communiqué vouloir mettre en oeuvre un "dialogue large et pluraliste avec toutes les organisations politiques" afin que de "définir une nouvelle date" pour le scrutin. Les Boliviens étaient appelés aux urnes le 3 mai pour élire un successeur au président démissionnaire Evo Morales. (Belga)