L'Inde, troisième pays le plus touché par le coronavirus au monde, a décidé samedi d'assouplir les restrictions pour tenter de relancer son économie malgré une hausse de cas à travers le pays. Les rassemblements culturels, sportifs ou politiques pourront à partir du mois prochain avoir lieu dans une limite de 100 personnes et à condition que les participants portent des masques et respectent les gestes barrière, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Le trafic du métro va également reprendre "graduellement" dans les grandes villes, a précisé le ministère. La pandémie, qui a frappé de plein fouet les grandes villes comme Bombay ou New Delhi, touche désormais des villes moins importantes et les campagnes. Les écoles et lycées demeureront fermés à ce stade mais des rencontres entre professeurs et élèves pourront être organisées dans l'enceinte des établissements sur une base volontaire. Avec 3,5 millions de cas recensés et 70.000 nouveaux cas par jour, l'Inde (1,3 milliard d'habitants) est le troisième pays le plus touché par le coronavirus, après les Etats-Unis et le Brésil. Plus de 62.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Inde. (Belga)