La Colombie a expulsé deux Français et deux Espagnols qui n'avaient pas respecté la mise en quarantaine appliquée à tous les voyageurs arrivant notamment de leurs pays, parmi les plus touchés par le coronavirus, ont annoncé samedi les autorités migratoires.Les Français, un homme de 63 ans et une femme de 64 ans, étaient arrivés en Colombie le 11 mars. Ils avaient quitté leur hôtel à Bogota, où ils étaient censés restés à l'isolement pour quatorze jours, pour se rendre dans la commune de Mongui, à plus de 200 km au nord-est de Bogota. Les deux Espagnols, un homme de 30 ans et une femme de 27 ans, avaient atterri à Bogota le 12 mars en provenance de Madrid. Le couple avait quitté son hôtel pour se promener dans la capitale. Les quatre Européens, dont l'état de santé n'a pas été précisé, ont été amenés à l'aéroport international de Bogota pour un départ "immédiat", selon le communiqué. Vendredi, une Espagnole avait déjà été expulsée par les autorités colombiennes pour ne pas avoir respecter son placement en quarantaine. Le président colombien Ivan Duque a décrété mercredi l'isolement obligatoire, dans les hôtels ou à domicile, des voyageurs en provenance d'Italie, France, Espagne et Chine pour tenter de freiner la propagation du coronavirus dans le pays qui compte désormais 22 cas confirmés. Vendredi, le chef de l'Etat a également annoncé la fermeture de la frontière avec le Venezuela et des restrictions sur les entrées d'étrangers ayant voyagé en Europe ou en Asie au cours des quatorze derniers jours. (Belga)